Temples et sanctuaires
 
  
     

Temples et sanctuaires






, Japon le 09/05/2017

Mardi 9 mai

Aujourd'hui, direction le palais impérial et ses jardins ainsi que des temples à l'Est de Kyoto. Il faut vous dire que Kyoto c'est 1600 temples bouddhistes, 400 sanctuaires shintoïstes et 200 jardins classés...

La visite de l'extérieur du palais et des jardins dure une heure, un peu au pas de course mais on a quand même le temps d'admirer les décors des palais (les toits sont constitués de couches de dizaines de centimètres d'écorce de cyprès) et des jardins.

 

 

 

 Sortant du jardin, nous sautons dans un bus (le métro ne comprend que 2 lignes...) direction le temple (= Bouddhiste) Ginkaku-ji appelé aussi pavillon d'argent (bien que ses murs n'ont jamais été recouverts de feuilles d'argent comme initialement prévu pour des raisons d'économies... comme quoi même au XVIIe siècle c'était la crise...). Nous ne sommes pas les seuls à avoir fait le choix de cette visite, le nombre d'élèves présents avec leurs professeur nous laisse penser que nous sommes en plein voyage scolaire.

 

 

 

 

Superbe jardin zen représentant le mont Fuji (le cône) et la mer d'argent. Tout cela est réalisé en gravier.. Certainement des années d'expérience. Nous nous promenons également dans un très joli jardin de mousses qui était très apprécié pour sa fraîcheur. 

Longeant une petite rivière sur le chemin de la philosophie couvert de cerisiers (en fruits maintenant...), nous allons visiter le temple Honen-in où les maîtres mots sont calme et sérénité après la foule du jardin précédent.

 

 

Regagnant le centre ville, nous terminons notre journée par la visite du sanctuaire (= shintoïste) Shimogamo, l'un des plus vieux sanctuaire shintoïste de Kyoto.

 

 

 

À la sortie de notre visite, voyant des prêtres saluant un groupe d'hommes, nous nous arrêtons et discutons avec une jeune fille qui nous explique que demain aura lieu, dans ce sanctuaire, le tirage au sort des poules de la coupe du monde du rugby qui doit se tenir en 2018 à Tokyo. Apprenant que nous sommes français, elle nous présente le représentant japonais qui effectuera ce tirage au sort. Nous échangeons sur la qualité des différentes équipes engagées et des souhaits de l'équipe japonaise mais motus et bouche cousue.


 

Commentaires



Autres récits de voyage